Utiliser le gaz propane : quels sont ses risques ?

gaz

Publié le : 23 février 20225 mins de lecture

Le gaz propane est un combustible industriel qui touche des domaines dans la vie quotidienne. Le propane se présente dans différentes formes, en liquide et à l’état gazeux et peu après le GLP. Moins polluant, le gaz de pétrole liquéfié a été tout simplement conçu pour être conforme à l’environnement. Le propane en liquide est conditionné, dans la plupart des cas, dans des bouteilles pour qu’il puisse à la portée des mains. Existe-t-il des risques suite à l’utilisation du gaz propane ?

Risques d’utiliser le gaz propane : que faut-il savoir ?

Par gaz propane, on parle aussi d’hydrure de propyle et sous d’autres appellations. Incolore et inodore, l’utilité du gaz propane réside dans la conception de carburant, de goudron, mais aussi pour alimenter ses appareillages qu’on utilise au quotidien.

Dans le cas où on s’aperçoit qu’il y a une fuite de gaz propane, il faut adopter les bons réflexes en ouvrant toutes les fenêtres pour que l’air gazeux puisse y sortir. Il faut éviter d’utiliser tous appareils électriques pouvant actionner la flamme.  Avant toute utilisation des appareils qui nécessitent l’utilisation du gaz propane, notamment en milieu de travail, il est judicieux de se référer à la réglementation en vigueur de son territoire.

Quand les conditions de travail obligent à utiliser le gaz propane, il est recommandé d’utiliser des équipements de protection spéciaux tels que le EPI. De la tête jusqu’au pied, on peut éviter les risques sanitaires liés au gaz propane par l’utilisation de masque, de tablier de protection, etc.

Utiliser le gaz propane : quels sont ses risques potentiels ?

L’inhalation en est le premier risque majeur dus à l’utilisation du gaz propane. Il n’y a aucune raison de s’inquiéter lorsque le gaz propane est moins concentré. En effet, dépendant de la teneur de celui-ci, l’utilisation du gaz propane peut engendrer certains risques sur la santé tels que la fatigue du corps, voire une crise cardiaque.

En général, la respiration en est sa première cible. L’effet de l’utilisation du gaz propane peut aussi entraîner des vomissements ou des nausées. Lorsque la teneur de l’oxygène propane est très faible, on peut se trouver dans le coma, voire une perte de vie. L’effet du gaz propane peut également atteindre le cerveau se caractérisant par une perte de mémoire, de conscience et le système nerveux quant la teneur est assez élevée, etc. Il peut même toucher gravement le cœur.

Les risques dû à l’utilisation du gaz propane sont nombreux, à savoir les maux de tête, l’arythmie, la somnolence, etc. Il arrive aussi qu’on ait des étourdissements lorsque la concentration du gaz est trop élevée. L’utilisation excessive du gaz propane peut entraîner une cécité ou autre dommage oculaire interne ou externe.

Risques liés à l’utilisation du gaz propane : précautions à prendre ?

Pour éviter tous risques de problèmes oculaires causés par le contact du gaz propane, il est impératif de se rendre dans un centre antipoison. On peut également adopter les bons gestes en lavant délicatement les parties touchées avec de l’eau tiède. On doit aussi se mettre dans un lieu bien aéré pour sentir l’air frais.

Après cela, il faut bander ses yeux avec un pansement stérile. Il est strictement interdit de toucher ni à l’alcool ni au vapotage. Par ailleurs, il faut éviter de réchauffer la partie touchée du gaz propane et de frotter celle-ci. On doit s’éloigner immédiatement de la zone de la contamination pour pouvoir adopter les meilleurs soins par la suite.

Pour faciliter tout traitement y afférent, rendre la victime le moins légère possible est de mise, en enlevant ses vêtements et accessoires pouvant compromettre la circulation sanguine. Il est indispensable d’utiliser un pansement stérile pour couvrir la zone affectée. L’idéal est de se rendre rapidement chez l’hôpital pour esquiver tout danger secondaire, mais surtout si les risques semblent assez sévères.

Plan du site